Butch Cassidy et le Kid


Date de sortie :
inconnue
Réalisé par George Roy Hill
Avec Paul Newman, Robert Redford, Katharine Ross
Film américain.
Genre : Western
Durée : 1h 50min.
Année de production : 1969
Titre original : Butch Cassidy and the Sundance Kid
 
Synopsis : Au début du XXe siècle, Butch Cassidy et son ami Sundance Kid pillent les trains et les banques. Les deux malfrats élaborent un plan ingénieux qui leur permet de dévaliser deux fois le même convoi, mais les autorités sont sur leur piste.
Le Kid retrouve son amie, Etta Place, une jeune institutrice, et Butch Cassidy improvise avec elle un brillant numéro à bicyclette.
La seconde attaque de l’Union Pacific oblige les deux complices et Etta à abandonner leurs amis et à fuir en Bolivie. Là, ils poursuivent leurs exploits criminels et ce, malgré la défection de la jeune femme, effrayée par la tournure que prennent les événements.
 
Avis : Western mené tambours battant par un Paul Newman et un Robert Redford en plein forme. Arnaques, retournements, poursuites, fusillades et une fin mémorable. Un excellent film que je recommande.
 
Ma note : 7/10
« Attention! la video ci dessous contient des passages important de l’intrigue du film. »

DADVSI : le calme après la tempête ?


Après plusieurs mois de bataille parlementaire, le projet de loi DADVSI (Droit d’Auteur et droits voisins dans la société de l’information), transposition en droit français de la directive européenne 2001/29/CE, a finalement été adopté par le parlement puis publié au Journal officiel le 3 août dernier. Durcie par le conseil constitutionnel, la loi assimile à nouveau le téléchargement d’oeuvres protégées sans autorisation à de la contrefaçon, un délit passible en théorie de trois ans de prison et de 300.000 euros d’amende.

En marge d’une conférence de presse sur les journées du patrimoine organisée par SFR en présence de Renaud Donnedieu de Vabres, un conseiller technique du Ministre a toutefois accepté de faire le point sur l’application de cette loi controversée.

Première information, « la loi votée sera appliquée ». En effet, malgré les menaces de boycott du Parti Pirate et l’approche des élections présidentielles de 2007, le gouvernement entend bien appliquer cette loi. Selon le conseiller technique, le Ministère de la Culture souhaite toutefois lever les « malentendus » avec les internautes sur ce texte « caricaturé » et travaille sur un décret définissant des contraventions « graduées » ainsi que sur une circulaire pour le parquet (procureurs généraux, procureurs de la République et substituts), afin d’éviter tout risque de prison ferme pour les internautes pratiquant le téléchargement pirate.

Seconde information, l’autorité indépendante, voulue par le sénat, pour gérer les questions liées aux mesures techniques de protection verra le jour avant la fin de l’année. La loi étant restée volontairement neutre sur les questions techniques, c’est cette autorité qui devra négocier avec les industriels et les marchands pour proposer une forme d’interopérabilité pour les internautes. Des kiosques comme SFR Music, proposant aussi bien un fichier en AAC pour le mobile ou en WMA pour le PC, sont d’ailleurs cités en exemple pour résoudre cette question.

Six semaines après sa promulgation, la loi DADVSI reste donc d’actualité. Reste à savoir si les associations d’internautes, toujours majoritairement hostiles à la loi DADVSI, seront satisfaites par les dernières propositions du Ministre, ou si elles continueront leur travail de sape, en espérant peut-être un changement de majorité au printemps 2007…

Source : Clubic.fr

The Woods


Date de sortie : prochainement
Réalisé par Lucky McKee
Avec Lauren Birkell, Agnes Bruckner, Jane Gilchrist
Film américain.
Genre : Epouvante-horreur
Année de production : 2004

Synopsis : Heather une adolescente négligée par ses parents est envoyée dans un pensionnat retiré au fond des bois. Encadrée par la sinistre Mrs Traverse et son équipe, Heather devient la tête de turc de ses camarades, et ne rêve que d’une chose : retourner chez elle. Mais lorsque des étudiants disparaissent, elle commence à avoir d’horribles visions. Heather réalise alors que les apparences sont trompeuses et qu’il y a quelque chose d’étrange tapie dans les bois.

Avis : Le réalisateur du frissonnant May renouvelle l’expérience du thriller fantastique en changeant de cadre, d’époque et en se penchant sur le cas du film de fantômes. Comme précédemment, on suis un personnage féminin, dans un univers féminin (internat). C’est filmé avec beaucoup de goût, la musique est très belle et cette forêt reste envahissante, jusque dans le son qui nous offre en permanence son concert de petits craquements, et autres grincements subtils rendant cet internant particulièrement surréaliste. A noter le la présence de Bruce « Ash » Campbell (Evil Dead) dans un rôle de papa qui lui vas plutôt bien. Moi séduisant et marquant que May, mais plutôt réussi dans son genre.

Ma note : 6,5/10

Horribilis / Slither


Date de sortie :
19 Avril 2006
Réalisé par James Gunn
Avec Nathan Fillion, Elizabeth Banks, Michael Rooker
Film américain.
Genre : Epouvante-horreur
Durée : 1h 36min.
Année de production : 2005
Interdit aux moins de 12 ans
Titre original : Slither

Synopsis : L’homme d’affaires Grant Grant est un des citoyens les plus fortunés de la paisible bourgade de Wheelsy, mais son luxueux train de vie et son opulente résidence ne suffisent pas à compenser l’indifférence croissante de sa jeune et belle épouse, Starla, qu’il aime d’un amour sans retour. A part cela, tout baigne pour lui, ou plutôt tout baignait avant une certaine balade nocturne…
Au cours d’une virée dans les bois, Grant et sa consolatrice d’un soir, Brenda, découvrent une masse gélatineuse d’origine extraterrestre à proximité d’un cratère creusé de fraîche date. Soudain, un puissant tentacule jaillit de la masse informe, enserrant Grant avant de lui inoculer un germe mortel…
Starla constate bientôt chez son mari les symptômes d’une insidieuse et troublante métamorphose…

Avis : Film gore aux notes retro rappelant les films de monstres des années 50. Ces limaces qui transforment les humains en zombies tout droits sortis d’un bon vieux film de George Romero, ont de quoi dégoûter. Un anti-héros, une bourgade paumé où on fête l’ouverture de la chasse aux armes lourdes. Tout cela fleure bon le politiquement incorrect. Bref, un bon divertissement déjanté avec des streums fendard comme on aimerai vraiment en voir plus souvent.

Ma note : 7,5/10